• Jean-Michel Jarre

Son nouveau DVD BLUE RAY, son CD et le Vinyle intitulés « Live in Notre Dame, welcome to the other side » sont disponibles. Il s’agit de son concert évènement du 31 décembre dernier. 
Ce concert est fait d’images présentées en réalité virtuelle à la télévision le 31 décembre dernier, dans le monde entier (il était lui au studio Gabriel sus la réalisation de David Montagne).
Notre Dame de Paris est reconstituée en « réalité virtuelle ».
Il reprend des morceaux de ses albums précédents « Electronica », Oxygène » et « Equinoxe »…
A signaler aussi un making off et une « master class » avec JM Jarre, un livret de 24 pages, conçu pendant les confinements.

Par ailleurs, il sort l’album « Amazonia » (CD et Vinyle),  musique qui a accompagné l’exposition du célèbre photographe brésilien Sébastiao Salgado actuellement à la Philarmonie de Paris jusqu’au 31 octobre.

Informations sur: https://jeanmicheljarre.com/

52 minutes de musiques pour accompagner 200 photos sur l’Amazonie brésilienne. Le brésilien Sébastiao Salgado est un des plus grands photographes aujourd’hui.

Informations sur: https://philharmoniedeparis.fr/fr/activite/exposition/22404-salgado-amazonia

  • Nathan Devers

Normalien de 23 ans, agrégé de philosophie, chroniqueur sur CNews dans l’émission de Pascal Praud à 20h, il publie son 3è ouvrage intitulé « Espace fumeur » aux éditions Grasset.

NOTE DE L’EDITEUR
« Peut-on s’arrêter de fumer sans oublier le fumeur qu’on a été ?
Dans ce livre à mi-chemin entre l’essai et le récit, Nathan Devers raconte sa vie à la lumière de la relation qu’il a entretenue, pendant plus de dix ans, avec le tabac. Il revient sur des expériences qu’ont sans doute partagées la plupart des fumeurs : la première cigarette, l’apparition de la dépendance, ses effets bénéfiques et néfastes, l’incapacité de faire quoi que ce soit sans « en allumer une », les vaines tentatives de sevrage – et puis l’invention d’une méthode, résolument personnelle, pour en finir avec cette addiction. 
Parallèlement à cette confession, Nathan Devers développe une réflexion sur l’histoire de la cigarette et son imaginaire. Qu’est-ce qui distingue le fumeur mondain du fumeur invétéré ? Comment expliquer que les écrivains, si loquaces lorsqu’il s’agit de parler des drogues ou de l’alcool, aient accordé si peu de place à la cigarette ? Existe-t-il pour autant un espace fumeur de la littérature ? C’est un tel espace que l’auteur s’emploie à construire, en faisant dialoguer quelques fumeurs mythiques, de Michel Houellebecq à Pierre Louÿs en passant par Italo Svevo, Roland Barthes et un certain Maurice de Fleury…
A l’heure où la cigarette fait l’objet d’une quasi-prohibition, ce livre n’est ni une apologie du tabac ni un traité hygiéniste, mais un hommage, teinté d’humour et de mélancolie, adressé à cette espèce en voie de disparition qu’incarnent les fumeurs. »

  • Fallait pas le dire

Pierre Arditi et Evelyne Bouix jouent dans cette pièce de Salomé Lelouch, mise en scène de Salomé Lelouch et Ludivine de Chastenet, au Théâtre de la Renaissance à partir de vendredi 24 septembre.
Avec la participation de Pascal Arnaud.

Le thème de la pièce: « Que peut-on dire, quand, à qui et dans quelle circonstance ? Qu’est-ce qu’on peut dire et surtout qu’est-ce qu’on ne doit pas dire ??? ».

Informations sur: https://www.theatredelarenaissance.com/project/fallait-pas-le-dire/

  • Je vais t’aimer

Pierre Billon est le directeur artistique de ce spectacle, qui a pour sous-titre : « La comédie musicale avec les plus grands succès de Michel Sardou », d’abord en tournée en province (la première le 21 octobre à Lille), puis La Scène Musicale en mai et juin 2022.

L’histoire : le parcours de vie de plusieurs jeunes français, sur 40 ans de distance, au rythme des succès de Michel Sardou…

L’ambition du projet est de « faire un Mama Mia à la française »

Mise en scène et livret de Serge Denoncourt et l’album co-réalisé par Philippe Uminski et Quentin Bachelet.

Informations sur: https://www.jevaistaimer.com/

  • Viktor Vincent

Il a repris sa tournée, en France Suisse et Belgique avec son spectacle « Mental Circus ».

Il sera au Casino de Paris du 28 au 31 décembre.

https://www.viktorvincent.fr/

  • Prescriptions culturelles de Michel 

« Tant on est tous les deux » de Gaël Tchakaloff aux éditions Flammarion-Versilio

« « Dans le combiné, ta respiration rythme tes pas sur un parquet sonore, oh tu sais… Tout ira bien tant qu’on est tous les deux.
Ta déambulation s’interrompt. On a eu beaucoup de chance de tomber l’un sur l’autre, notre fusion s’est opérée dès le premier jour, comme une évidence. Les gens ne comprennent pas, parce que la société est indivi­dualiste, mais le couple, ça ne casse pas l’individualité, ça la renforce, ça la respecte. Mes parents étaient pareils, moi ça me barbait quand j’étais petite. Ils s’aimaient tant que ma mère a eu des problèmes de santé dès que mon père a disparu.
Je rebondis, mais vous deux, c’est encore autre chose.
Retrouvant un souffle serein, tu inspires longuement. Des couples qui ont notre histoire, notre trajet, tout ce que nous avons traversé… Oui, il n’y en a peut-être pas beaucoup. »
La romancière Gaël Tchakaloff a vécu, jour et nuit et des mois durant, au cœur du réacteur, au plus près du pouvoir et de ceux qui l’incarnent : le président de la République et la Première dame. Tant qu’on est tous les deux perce l’armure, les secrets, l’histoire d’amour et les conquêtes d’un homme et d’une femme qui ne ressemblent à nuls autres : Brigitte et Emmanuel Macron. Famille, amis, entourage politique, détracteurs… De fidélités en trahisons, chacun livre sa vérité.« 

« Mélancolique rodéo » de Jean-Michel Jarre aux éditions J’ai Lu.

« Pour la première fois, le créateur d’Oxygène se raconte. De Jean-Michel Jarre on connaît le musicien, pionnier de l’électro à l’influence majeure, mais on ne connaît pas le cheminement du petit garçon lyonnais qui bricolait des magnétophones, devenu star planétaire. On le découvre dans ce texte intime et inattendu, où l’on croise d’immenses figures de notre temps, de Stephen Hawking à Jean-Paul II, Salvador Dalí ou Lady Di. Où celui à qui l’on doit aussi Les Mots bleus et Où sont les femmes ? nous entraîne au coeur d’une littérature faite d’extraordinaire, d’une vie incroyablement romanesque.« 

 

PROCHAINE ÉMISSION

Vivement Dimanche Sylvie Vartan

10 octobre 202115:05

Les invité.es

PROCHAINE ÉMISSION

Infos Vivement Dimanche Prochain du 03/10/2021

Les invité.es