• Benjamin Castaldi

Depuis 2016,  il est sur C8 dans l’émission de Cyril Hanouna « Touche pas à mon poste ».

Il publie « Je vous ai tant aimé… » aux éditions du Rocher, dédié à ses fils : « Julien, Simon, Enzo et Gabriel ».

NOTE DE L’EDITEUR
« Benjamin Castaldi se souvient de sa grand-mère Simone Signoret et d’Yves Montand, le père adoptif de sa mère Catherine Allégret, dont il fut proche jusqu’à la fin de leur vie, dans leur maison d’Autheuil. Il imagine avec tendresse leur rencontre, et fait le récit de cet amour extraordinaire.À travers ce couple mythique, toute l’histoire du cinéma français, mais aussi celle de la gauche, du communisme et de la fin des certitudes sont contées. Une vie jalonnée de succès – Casque d’or, Les Diaboliques, Les Chemins de la haute ville, La Veuve Couderc, La Vie devant soi ; Les Feuilles mortes, Le Salaire de la peur, La Folie des grandeurs, César et Rosalie, Jean de Florette… – et de combats pour la paix, pour tous ceux qui souffrent, tous ceux que l’on persécute. De Marseille à Hollywood, de Moscou à Paris, côtoyer ces deux monstres sacrés, c’est écrire une chronique du XXe siècle : depuis l’Occupation jusqu’à la chute du mur de Berlin, sur les plateaux de cinéma, les scènes de music-hall, dans la rue ou au bistrot.Enfin, ce livre nous fait entrer dans l’intimité d’une famille, celle de Benjamin Castaldi pour qui Montand et Signoret furent des modèles inoubliables trop tôt disparus« .

  • Prescriptions culturelles de Michel

Coffret Yves Montand 100ème anniversair

« Yves Montand, La force du destin » de Carole Amiel, et Luc Larriba, préfce de Valentin Livi aux éditions de La Martinière.

NOTE DE L’EDITEUR
« 2021 célébrera le centenaire de la naissance d’Yves Montand, et le trentième anniversaire de sa disparition.
Par son parcours et sa personnalité, il incarne une image de la France. Immigré italien, arrivé à Marseille au début des années 1920, Montand partira de rien pour devenir une personnalité majeure du xxe siècle.
Artiste de music-hall complet, révélé au public par la chanson, Montand va assouvir ses rêves d’enfant en devenant l’un des acteurs les plus populaires du cinéma français et une star mondiale de la chanson. Capable de passer avec aisance de L’Aveu à La Folie des Grandeurs, du Cercle rouge à César et Rosalie ; au fait de sa gloire sur un grand écran, Montand n’abandonnera pas pour autant la chanson et restera l’un des rares interprètes à se produire dans des salles combles, que ce soit en France ou au Brésil, au Japon ou aux États-Unis. Au cinéma ou à travers les textes de ses chansons, il n’aura de cesse de passer d’un registre à un autre, avec toujours la même passion.
Un destin hors du commun pour une personnalité hors norme. Sa réussite est le fruit d’un labeur méticuleux et l’exploitation de ses propres inquiétudes : bien faire et faire que l’autre soit bien. Yves Montand ne peut rester silencieux et impassible face aux changements qui s’opèrent dans le monde. Il ne cessera de s’interroger et d’interroger afin de savoir ce qui est le mieux.
C’est l’histoire d’Ivo Livi, devenu Yves Montand, que nous racontent Carole Amiel et Luc Larriba. On entendra bien sûr la voix de Montand et de nombreux témoignages de personnalités l’ayant connu ou ayant travaillé avec lui : Jean-Loup Dabadie, Costa-Gavras, Jean-Paul Rappeneau, Philippe Labro, Bernard Kouchner, Line Renaud, Françoise Hardy, Mathilda May, Ludmila Mikaël, Patrick Bruel, Jean-Louis Livi (son neveu et agent), Antoine Duléry, Michel Jonasz, Michel Sardou…« 

« Simone et Brigitte » d’Emmanuelle Guilcher aux éditions Larousse.

NOTE DE L’EDITEUR
« Actrices majeures de la seconde moitié du XXe siècle, Simone Signoret et Brigitte Bardot n’ont que treize années d’écart. Pas même une génération. Pourtant, tout semble opposer l’intellectuelle Signoret à la sensuelle-sexuelle Bardot. La femme de gauche et la pasionaria des animaux, l’épouse d’un seul homme, Yves Montand et la Don Juane, amoureuse de l’amour, la comédienne de composition – qui plus est oscarisée – et l’actrice figée dans un seul personnage, le sien… Des étiquettes qui ne résistent pas à l’analyse.
Beaucoup de choses rassemblent en réalité les deux femmes, qui ont, chacune dans leur style, imprimé de leur présence singulière la pellicule des plus grands films français des années 1950 et 1960. Des actrices instinctives et naturelles qui ont changé les règles du jeu, exporté leur talent hors des frontières nationales et sont sorties du cadre étroit du cinéma pour investir la société tout entière. Deux stars, anti-stars, qui ont refusé d’être prisonnières de leur statut de mythe ou de monstre sacré pour être des actrices de leur vie.
Grâce à des documents et des témoignages inédits, des anonymes aux plus célèbres, Emmanuelle Guilcher dresse avec Simone et Brigitte, un portrait parallèle troublant à l’encontre des clichés de l’héroïne mythique de Casque d’or et de celle de Et Dieu créa la femme. Un regard personnel sur deux icônes résolument françaises.« 

PROCHAINE ÉMISSION

Vivement Dimanche Florent Pagny

21 novembre 202115:10

Les invité.es

PROCHAINE ÉMISSION

Vivement Dimanche Prochain Nov 21

21 novembre 202116:05

Les invité.es