• Jacques Vendroux

 Ancien directeur des sports de Radio France, en charge du Variety Club depuis 1971…
Il compte à son actif: 55 ans de journalisme sportif, 4323 matchs commentés, 2400 matchs organisé pour le Variéty Club, 14 coupes du monde.

Il publie« Sur un malentendu », préface de Fabien Barthez et Claude Chirac aux éditions Michel Lafon.

NOTE DE L’EDITEUR
« Un demi-siècle de rêve éveillé au cœur de l’histoire sportive mondialeVoici les Mémoires singuliers de quelqu’un dont toute la vie aura été un merveilleux malentendu. De la veine, Jacques Vendroux en aura eu beaucoup ! Ce petit-neveu par alliance du général de Gaulle est envoyé tenter sa chance au service des sports de l’ORTF un jour de mai 1966. Et ce pistonné de la Ve République, qui rêvait de devenir le nouveau Gordon Banks mais n’aimait pas assez les entraînements,
va passer plus de cinquante-cinq ans au service des sports de Radio France couvrant quatorze coupes du Monde de football et pas moins de sept olympiades. Pas carriériste pour un sou, cet affectif sera l’ami des plus grands champions. Mi-Zorro mi-Mannix, il restera le fidèle soutien de figures emblématiques comme Bernard Tapie ou Claude Bez jusque dans l’adversité. Fondateur, pour la blague, du Variétés Club de France en 1971, cet adepte d’une vie pas sérieuse, pire gardien de but du monde autoproclamé, jouera pendant plus de cinquante ans avec les meilleurs, témoin et acteur de cinq décennies d’histoire sportive hexagonale et mondiale.« 

  • Antoine

 Il publie son livre « Escales en Nouvelle Zélande » sous-titré : « Aotearoa » qui signifie «le grand nuage blanc » en maori,le nom maori de la Nouvelle Zélande… aux éditions Gallim Loisirs.

NOTE DE L’EDITEUR
« Voyageant sur les océans depuis près cinquante ans, et dans le Pacifique depuis plus de vingt ans, Antoine et sa compagne Francette ont eu un coup de foudre pour la Nouvelle-Zélande.De leurs nombreux voyages dans les deux grandes îles qui constituent Aotearoa ou « le grand nuage blanc » -nom maori de la Nouvelle-Zélande-, ils ont rapporté de magnifiques photos de sa nature – plages, montagnes, volcans -, de sa faune et de sa flore uniques au monde, mais aussi de ses villes et de ses habitants – d’origine maori ou européenne -, de ses talentueux artistes – l’écrivaine Katherine Mansfi eld, la cinéaste Jane Campion et les réalisateurs Taika Waititi ou Sir Peter Jackson – et encore des paysages et des lieux, où ont été tournées les deux trilogies du Seigneur des Anneaux, qui fascinent les visiteurs du monde entier.Dans cet ouvrage, Antoine et Francette ont également recueilli le témoignage de voyageurs qui ont choisi, comme eux, de séjourner plusieurs mois, des années, voire leur vie entière, dans ce pays où il fait si bon vivre.Illustré de centaines de photographies, ce livre comporte aussi des QR codes donnant accès à des vidéos présentant les plus belles régions du pays.« 

  • Vincent Niclo

 Il a sorti un Triple album Best Of« Dix ans déjà  qui célèbre ses 10 ans de carrière.

Cet album comporte les 60 titres les plus importants de sa carrière dont, en cadeau,  3 nouveaux titres et des signatures et des collaborations très prestigieuses : Aznavour, Lionel Florence, Pascal Obispo, Lara Fabian, Lucio Dalla, Luc Plamondon, Michèle Berger, Michel Sardou, Serge Lama…

Informations sur: https://vincentniclo.com/

  • Michèle Bernier et David Kammenos

 Ils jouent dans le téléfim « Coup de sang » réalisé par Christian Bonnet aux côtés de Sophie Mounicot, Olivier Saladin, Thierry Ancisse de la Comédie Française, Murielle Huet des Aunay, Maël Cordier, Alexandra Roth, Mathias Mlékuz.

Prochainement sur FR2

L’HISTOIRE : On découvre une jeune fille de 20 ans  morte dans un bois; son ami est suspecté… Le père de la victime (David Kamennos) et la Grand-mère (Michèle Bernier) vont mener l’enquête…

  • Jonathan Lambert

 Il est à la Piccola Scala, une nouvelle salle à Paris Bld e Strasbourg) avec son nouveau spectacle « Rodolphe ». Et partira ensuite en tournée

  • Gus

Il sera aux Folies Bergères les 19 et 20 février 2021 avec son nouveau spectacle et ensuite en tournée.

Informations sur: https://gusillusionniste.com/

  • Prescriptions culturelles de Michel

« Francis Cabrel, Poésies blues » de Valérie Alamo et Stéphane Deschamps aux éditions hors Collection.

NOTE DE L’EDITEUR
« Le premier beau-livre autorisé par l’artiste, illustré des photos intimistes de Claude Gassian.
Petite Marie, Je l’aime à mourir, L’Encre de tes yeux, La Corrida, Je t’aimais, je t’aime, je t’aimerai… certains des plus beaux textes de ces dernières décennies ont éclos sous les doigts de cet inlassable poète, qui œuvre sans relâche depuis le milieu des années 1970. Si tout le monde connaît ses chansons, peu de gens connaissent l’homme, discret, qui s’efface volontairement derrière l’artiste depuis tant d’années.
Valérie Alamo et Stéphane Deschamps ont obtenu de l’artiste de réaliser son tout premier beau-livre autorisé, que viennent magnifier les images intimistes de Claude Gassian. Ce portraitiste français des plus grandes stars de la musique (Jimi Hendrix, Eric Clapton, Madonna, Mylène Farmer…) écume les scènes et les coulisses du monde entier depuis plus de 50 ans, au point d’avoir tissé des liens étroits avec les artistes.« 

« Voilà les anges » de Cali aux éditions Albin Michel.


NOTE DE L’EDITEUR
« « Je vous aime. Je vais vous enlever, amour, et vous emmener loin d’ici. La ou le cynisme et la tromperie ne dresseront jamais leurs armées cruelles. La ou l’on ne vit que pour l’amour, la ou l’on ne meurt que par amour. »
C’est avec cette promesse que le narrateur séduit Sofia, dans ce roman qui se place d’emblée sous le signe de l’amour : amours enfuies, amours maudites, amours naissantes et renaissantes. Au gré des péripéties contées avec émotion et humour par un narrateur qui ressemble comme un double à Cali, on voyage entre Hydra et Montmartre, entre les quatre murs d’une cellule et un manège pour enfants, mais aussi entre enfer et rédemption, et toujours sous le soleil noir de la poésie la plus brûlante.
En filigrane, la quête de réponses à ces questions : quel enfant suis-je ? Quel père pourrais-je être ?
Roman de passion, Voilà les anges laisse ouverte l’espérance d’une vie meilleure, où les coeurs viennent à s’éprendre, comme pour la première et la dernière fois.« 

« Je vais m’en farcir quelques uns » de Jean Yanne aux éditions du Cherche Midi.

 NOTE DE L’EDITEUR
« Aussi féroce qu’irrespectueux, toujours irrésistible, Jean Yanne avait tous les talents.
 » Je me souviens avoir dit un jour à la radio : « Si les piles de votre transistor sont usées, vous pouvez leur donner un coup de fouet en trempant l’appareil dans votre baignoire. » Des mecs l’ont fait. Plein. Et ils ont le droit de vote. « 
Aussi féroce qu’irrespectueux, toujours irrésistible, Jean Yanne avait tous les talents. Ce qui nous fait sans doute le plus cruellement défaut aujourd’hui est son regard subversif et provocateur sur la société française. Ce regard que l’on retrouve dans la plupart de ses films, de Tout le monde il est gentil aux Chinois à Paris en passant par Moi y’en a vouloir des sous ! Vous tenez dans vos mains ses phrases les plus incisives issues de cette veine provocatrice et polémique, celle qui s’attache à la bêtise de l’homme, et en particulier de l’homme en société. Qu’il dézingue d’un trait ou d’un texte argumenté les institutions politiques, religieuses, culturelles, médiatiques, les hommes d’affaires, les syndicats, l’administration et toutes les manifestations du pouvoir, le jeu de massacre est d’autant plus réjouissant qu’il est d’une justesse édifiante. Composé de textes en partie inédits, et magnifiquement illustré par Tito Topin, un livre on ne peut plus d’actualité.« 

« Escales en Polynésie » de Titouan et Zoé Lamazou aux éditions Au vent des îles.

NOTE DE L’EDITEUR
« D’île en île, Titouan Lamazou dessine une fresque vibrante, à la fois réaliste et onirique, du pays où il a choisi de poser son sac après quarante ans d’errance : la Polynésie. Dans ce coin du monde qui ressemble au paradis, il cherche un havre impossible où les êtres humains se souviendraient de leur lien essentiel au Vivant. Son trait précis, à même de capturer une âme, et sa quête de diversité révèlent toute la complexité de l’océan où il s’attarde aujourd’hui.
Sa fille, Zoé, le suit dans ce voyage. Elle fait émerger la parole de ceux et celles dont Titouan fait le portrait. Ces voix des archipels témoignent d’une très ancienne relation à la terre, à la mer et au ciel, réinventée face à une colonisation aux multiples visages.
Père et fille nous convient à une odyssée à travers les archipels de la Polynésie et leurs myriades d’îles, semées sur la houle Pacifique comme autant d’astres dans le ciel des navigateurs : Marquises, Îles du vent, Îles Sous-le-Vent, Tuamotu, Gambier et Australes. Une chatoyante mosaïque de paysages contraires et de personnages aux destins romanesques. Une traversée inspirante et salutaire aux confins d’un monde en quête de sens.« 

 

 

PROCHAINE ÉMISSION

Vivement Dimanche Dany Brillant

16 janvier 202215:05

Les invité.es

PROCHAINE ÉMISSION

Pas de Vivement Dimanche Prochain – Rugby Champions Cup Bordeaux-Bègles/Scarlets

16 janvier 202216:05

Les invité.es