SYLVIE VARTAN

Elle fête ses 60 ans de carrière avec le spectacle « Je tire ma révérence » qu’elle donnera au Dôme de Paris les 8, 9 et 10 novembre prochain.
Le show racontera « 6 moments clé de sa carrière », chorégraphié par Redha.

Par ailleurs son livre « Sylvie Vartan entre l’ombre et la lumière » aux éditions XO est toujours disponible.

NOTE DE L’EDITEUR
« Fuyant la dictature stalinienne qui s’est abattue sur la Bulgarie, Sylvie, son frère aîné Eddie et leurs parents débarquent à Paris à l’aube du 24 décembre 1952. Elle a huit ans, elle ne parle pas un mot de français. Son père, musicien, trouve de l’embauche dans une triperie des Halles. Durant quatre ans, la famille va vivre dans une petite chambre d’hôtel, rue Montmartre. L’exil fait de Sylvie une enfant solitaire et rêveuse. Elle se destine alors au théâtre. Et c’est grâce à son frère, compositeur de jazz, qu’elle enregistre tout à fait par hasard son premier disque avec Frankie Jordan, Panne d’essence… En quelques semaines, elle est propulsée  » Collégienne du twist  » dans toute la presse, une autre vie commence ! Egérie de la génération yéyé, elle entre alors de plain-pied dans la folie des années 60, les Beatles, Elvis Presley, son mariage avec Johnny Hallyday, le tourbillon des concerts qui se succèdent et les voyages incessants, Londres, Rome, New York, Moscou, Tokyo, Rio... »

Informations sur: https://www.sylvie-vartan.com/

Son fils, David Hallyday, a deux actualités:

  • Dans le cadre de sa tournée « Requiem pour un fou », il sera lui aussi, au Dôme de Paris, juste après sa mère, le 12 novembre 2024.

  • Il a publié par ailleurs en novembre dernier son autobiographie aux édition Cherche Midi, intitulée « Meilleur album ».


NOTE DE L’EDITEUR
« David Hallyday se raconte pour la première fois : une vie hors norme, un témoignage sur le showbusiness, un portrait au plus près de ses parents… d’une vérité forcément inégalée.
David Hallyday aurait pu connaître le destin contrarié des enfants nés dans la lumière de la gloire parentale. Mais doté d’une personnalité et d’un caractère aussi indépendants que déterminés, David a suivi son propre chemin. À 57 ans, il décide d’ouvrir le livre des souvenirs et de se confier dans un texte étonnant où sa mélancolie comme sa lucidité lui permettent, peu à peu, de remettre  » toutes les choses à leur place « .
Je m’appelle David Smet, mais vous me connaissez mieux sous mon nom d’artiste, David Hallyday. On a beaucoup débattu et fantasmé sur ma famille, dont chaque événement ou non-événement a été épié, scruté, commenté, jugé. Plus d’un demi-siècle de folie médiatique, entre scandales et adoration : franchement, qui dit mieux ?
À dire vrai, je regarde mon image publique comme un étrange dédoublement, comme un vague cousin à l’égard duquel j’assumerais une certaine indifférence. Parce qu’en réalité il y a loin entre celui que l’on montre et celui que l’on est. Je suis un fils, un père, un amoureux, un musicien, un compositeur, je suis un homme qui doute et qui croit. Je suis un homme sans vanité à qui l’on pardonnera, je l’espère, ce livre et sa tranquille impudeur.
Ce qui suit est une histoire d’amour, de transmission, de déceptions parfois. C’est mon histoire... »

PROCHAINE ÉMISSION

Pas de Vivement Dimanche – Course cycliste Liège-Bastogne-Liège

21 avril 202413:30

Les invité.es

PROCHAINE ÉMISSION

Vivement Dimanche Prochain BEST OF HUMORISTES

31 juillet 202216:10

Les invité.es